Nouvelles

Machines hybrides : la solution industrielle du futur

La technologie ADD+PROCESS intégrée dans le centre d’usinage ZVH d’IBARMIA, associe la fabrication additive aux processus d’usinage conventionnels

Dans le cadre de la fabrication additive, IBARMIA a participé au projet européen PARADDISE, où une technologie de fabrication hybride a été développée, associant la fabrication additive, connue comme LMD, et les processus d’usinage - fraisage et tournage - conventionnels. Nous espérons que les machines hybrides seront la solution industrielle du futur pour produire des composants de complexité élevée, car elles peuvent regrouper de multiples processus, comme la déposition laser de métaux (LMD), sur une seule machine capable de réaliser tout le processus de fabrication des dites pièces. De nos jours, il existe de nombreuses machines hybrides sur le marché, mais elles présentent encore de grands défis pour leur commercialisation et adoption sur le marché. Il leur manque de la maturité pour l’industrie, et il faut encore davantage de recherche pour développer leurs éléments auxiliaires, tels que les solutions de software, de surveillance et de contrôle. Pour ce projet européen, où IBARMIA a collaboré avec d'autres entités telles que SIEMENS, Tecnalia, UPV, Michelin, GKN Aerospace, Precitec et WZ, la technologie ADD+PROCESS a été intégrée sur la machine ZVH 45/1600 d’IBARMIA, et il a été développé un système intelligent de contrôle de hauteur de la couche de matériau apporté. Ce centre d’usinage à 5 axes de productivité élevée, avec table fixe et architecture à colonne mobile, a la capacité d’exécuter plusieurs processus de fabrication. L’intégration de la technologieADD+PROCESS est réalisée par un changement automatique de tête LMD accouplée à la propre tête rotative d’une machine à 5 axes, ce qui permet de bénéficier des mêmes niveaux de liberté qu’un outil de fraisage, mais en travaillant de manière diamétralement opposé : cela ajoute de la matière au lieu d’en enlever. Ce processus hybride arrachage-ajout a déjà été industrialisé pour Michelin France, qui fabrique déjà des pièces avec technologie hybride pour la réparation de grandes broches d’extrusion. En outre, le centre d’usinage hybride IBARMIA ZVH 45/1600 Add+Process, comporte des technologies intelligentes, ainsi qu’un système de surveillance pour le processus LMD de métal et une base de données de matériaux et processus LMD, qui comprend 12 tableaux techniques avec une information pertinente comme la productivité, géométrie et efficacité de la poudre. De la même manière, avec un CDTI en collaboration avec Danobatgroup, Ona Electroerosion et Mizar, IBARMIA travaille également à renforcer sa capacité interne de fabrication additive de composants de ses propres machines. Ainsi, en plus d’améliorer sa compétitivité, cela facilitera l’acquisition de connaissance dans ces processus et permettra d’ajouter de nouvelles perspectives aux processus internes de design. Cette amélioration donne aux fabricants de composants métalliques à valeur ajoutée l’opportunité de produire des pièces de qualité élevée, en utilisant moins de ressources matérielles et énergétiques. Elle réduira également les coûts de fabrication et devrait augmenter la portée de la solution pour une adoption plus vaste sur d’autres segments du marché.

01

Informations & Événements